3 bons gestes pour réussir l’éducation de son chiot

Adopter un petit chiot a été certainement l’une des bonnes actions que vous ayez accomplies. Cependant, réussir l’éducation de ce dernier n’est pas chose aisée. Découvrez ces 3 bons gestes pour réussir l’éducation de votre animal.

Faire connaitre à son chiot les ordres de base

Les chiens sont des compagnons adorables. Cependant, on ne jouit de leur présence que lorsqu’ils sont attentifs et dociles. Et pour assoir cette nature, il est primordial d’apprendre au chien dès ses bas âges les ordres élémentaires. Ces ordres dont il est question sont :
• Le rappel
• L’assis
• Le coucher et le debout
• Le pas bouger et le viens ici
• Le stop
Dans le processus d’apprentissage, il est important d’associer à ces ordres de base le nom de l’animal. Car il est capital qu’il sache que vous vous adressez à lui. Aussi, assurez-vous que l’apprentissage de ces ordres soit fait dans les bonnes conditions avec des récompenses en guise d’encouragement.

Établir pour son chiot des règles de vie

Au-delà des ordres de bases qui sont indispensables pour l’éducation de tout chiot, il ne faut pas ignorer vos principes de vie. De certitude, il y a des habitudes spécifiques que vous n’aimerez pas voir votre chiot développé. Par exemple lui admettre à vous rejoindre dans le canapé peut-être une proscription catégorique.
Soyez catégorique sur ces civilités, tout en prenant soin chaque fois de lui indiquer ce qu’il aurait dû faire. Il est donc crucial dans ces conditions de penser à créer un cadre de vie conviviale pour l’animal. Dans le cas contraire, vous finirez par le frustré.

Inculquer au chiot l’habitude de marcher en laisse

En fin, ce dernier point est tout aussi important que les précédents. Il est d’ordre qu’un chien sache marcher en laisse. Car à l’occasion des promenades, il est possible que vous ne jouissiez pas de toute l’attention de votre chien. Alors, tant qu’il est encore petit apprenez-lui à accepter ce conditionnement. Car un petit chiot qui tire est plus facile à gérer d’un animal 35 kilos.